Ampoule à diodes

Ampoule à diodes

Ampoule à diodes

Définition

Une lampe à diodes est une lampe électrique utilisant des diodes électroluminescentes (ou DEL en français light-emitting diode ou LED en anglais) pour produire la lumière.

Histoire de l’ampoule à diodes

En 1962, Nick Holonyak Jr crée une diode électroluminescente produisant de la lumière visible. Si les premières diodes ont pu rapidement produire des couleurs monochromatiques rouge, jaune et vert, ce n’est qu’en 1971 que la diode bleue a été inventée. Cependant, cette dernière souffrait d’un rendement lumineux faible et de coûts de production importants. En 1990, Shuji Nakamura en optimise le fonctionnement, ouvrant la voie à la mise au point de diodes à lumière blanche. À partir de là, de nouvelles applications des diodes ont pu être développées, que cela soit dans les téléviseurs, les ordinateurs, les téléphones, la signalisation routière, ou tout simplement l’éclairage domestique.

Principe de l’ampoule à diodes

La diode électroluminescente est un composant électronique (ou optoélectronique) transformant un courant électrique en lumière monochromatique incohérente, telle la lumière du soleil ou celle d’une ampoule incandescente, permettant l’ajout des intensités de l’ensemble des diodes formant par exemple une ampoule.

Avantages de l’ampoule à diodes

Le principal avantage d’une ampoule à diodes électroluminescentes est sa très grande durée de vie (jusqu’à 50.000 heures), puisqu’elle dure jusqu’à 100 fois plus longtemps qu’une ampoule à incandescence, trente fois plus qu’une ampoule halogène ou encore dix fois qu’une ampoule fluorescente. De plus, la fin de vie d’une telle ampoule est progressive, par baisse d’intensité, plutôt que soudaine, par claquement soudain.

Par ailleurs, l’usage de lampes à diodes a un avantage en sécurité d’un fonctionnement en basse tension, réduisant d’éventuels chocs électriques, ainsi qu’un faible dégagement de chaleur, évitant les incendies.

Inconvénients de l’ampoule à diodes

Au niveau des inconvénients, on notera un coût à l’acquisition important, même si les prix ont tendance à baisser considérablement avec l’élargissement du marché de ce type de lampes.

De plus, les DEL ne supportant pas les hautes températures, les lampes doivent disposer d’un bon mécanisme de dissipation de la chaleur.

Même si elles ne produisent pas de rayons ultra-violets, contrairement aux lampes fluorescentes, les lampes à diodes bleues (utilisées notamment pour produire de la lumière blanche par composition avec d’autres couleurs) de forte intensité peuvent s’avérer dangereuses pour la santé, car elles produisent une lumière néfaste pour la rétine de l’œil.

Heureusement, l’utilisation de lampes à diodes limitant le spectre de bleu donne une température plus chaude à la lumière blanche, souvent jugée plus agréable à regarder pour un être humain.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *