Comment installer un luminaire suspendu au plafond ?

Lampe suspendu au plafond derrière un fond bleu

Les luminaires suspendus au plafond sont plus tendances que jamais. Contemporains et épurés, ils s’adaptent aux différents styles de votre intérieur. Pour les installer, rien de plus simple ! Avec les bons outils et les bons gestes, vous parviendrez à monter votre suspension en quelques minutes seulement. Voici quelques précautions à prendre lors de l’opération.

Quels sont les réflexes à avoir avant d’installer un lustre ?

Avant d’installer votre lustre ou votre suspension au plafond, vous devez prendre quelques précautions pour travailler en toute sécurité. Le premier réflexe à avoir est bien évidemment de couper le courant. Pour cela, vous pouvez retirer le fusible de la pièce ou bien couper l’alimentation générale, à condition de disposer d’assez de lumière naturelle.

Actionnez ensuite les différents interrupteurs de la pièce pour vérifier que le courant soit bien coupé. Vous pouvez dès lors retirer le luminaire déjà en place et examiner l’emplacement. Est-il équipé d’un crochet, d’un piton ou d’une barrette à trous ? Attention, votre nouvelle suspension doit être compatible.

Si ce n’est pas le cas, il vous faudra alors vous munir de vos outils Hikoki et mettre vous-même en place le crochet ou la barrette.

Comment installer une fixation au plafond ?

Lorsque ni crochet ni barrette est déjà installé au plafond, vous devez percer un trou au niveau de l’arrivée électrique. C’est là que vous fixerez votre crochet, qui servira à suspendre votre luminaire. Normalement, votre lustre ou votre suspension dispose d’un cache-fil, que vous pourrez relever à la fin de la pose.

Il se peut qu’une barrette métallique soit fournie avec votre luminaire. Dans ce cas, vous n’avez pas besoin de crochet. Si la barrette est compatible à la largeur du plafond, vous pouvez alors la fixer en la vissant. Sinon, il vous faudra vous munir d’une barrette adéquate en magasin.

Suspensions cuivrées design

Comment raccorder les fils ?

C’est la partie que beaucoup redoutent mais, en suivant toutes les étapes, vous n’aurez pas de mal à raccorder les fils. Une fois le courant bien coupé, repérez les trois fils importants.

  • Le fil de terre : vert et jaune
  • Le fil neutre : bleu
  • La phase : marron ou rouge

Vous devez relier ces fils à ceux de votre lustre. Commencez par les dénuder sur environ 1,5 cm de longueur. Entortillez-les ensuite entre eux puis placez chaque fil sous un capuchon de connexion : le connecteur XTP. Pour plus de solidité, vous pouvez utiliser un domino. Cette pièce en plastique maintient les fils en place et évite qu’ils bougent de leur position de contact.

Comment installer un luminaire sur un boîtier DCL ?

Aujourd’hui, les nouvelles maisons sont souvent équipées de boîtiers DCL. Ces « dispositifs de connexion luminaire » facilitent largement la pose de luminaire. Installés dans le plafond, ils disposent déjà d’un crochet pouvant supporter un poids maximum de 25 kg. Pour une fois, vous n’aurez pas besoin de votre perceuse-visseuse Bosch !

Il suffit en effet d’ôter la douille du boîtier et de placer les fils correctement dans la fiche DCL.

  • La phase : borne L
  • Le neutre : borne N
  • La terre : au milieu

Serrez le cache-fil de la fiche sur le câble de votre suspension et clipsez la dans le boîter. Vous pouvez ensuite suspendre le luminaire et remonter le cache-fil. Le tour est joué !

Comme vous pouvez le constater, installer un luminaire au plafond n’est pas sorcier. Bien souvent, une notice vous apporte les indications nécessaires dans l’emballage de votre suspension. Si ce n’est pas le cas, vous pouvez suivre nos conseils et vous aider d’un tuto vidéo en ligne. Bon courage !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *