Mettre en place un mât

le mât

le mât

Ce qu’est le mât ?

Le mât raccorde la maison au réseau électrique de votre localité. Il est constitué des éléments suivants : la tête de branchement (qui reçoit les fils du réseau électrique), le support des conducteurs, la plaque de toit (elle protège la toiture contre les infiltrations d’eau), les brides de fixation (il en faut trois pour fixer le mât au mur extérieur), l’adaptateur (sert à joindre l’élément tubulaire de grosseur standard au conduit rigide), le conduit rigide, la boîte du compteur (puisque l’électricité n’est pas gratuite) et la garniture de type LB (facilite l’entrée des conducteurs dans les bâtiments). On branche le tout au coffret de branchement ou boîte de service. On retrouve cette dernière au sous-sol. La boîte est connectée à un conducteur de mise à la terre et à une prise de terre.

La pose du mât

Avant d’installer le mât, il faut percer un trou selon le diamètre requis dans l’extrémité de la toiture. Assurez-vous que l’emplacement choisi soit le plus près possible d’un poteau d’alimentation électrique afin de faciliter la connexion de votre système. Il faut procéder ensuite à la pose de la plaque de toit. Celle-ci empêche l’infiltration d’eau dans la toiture. Le tout doit ensuite être calfeutré avec une pâte goudronnée.

Notez que la compagnie qui vous fournit l’électricité est chargée d’acheminer le courant jusqu’aux fils du mât et d’installer le compteur qui précède le réseau de distribution. Le courant fourni est de type alternatif. Il s’agit d’un courant qui circule en s’inversant à intervalles réguliers. Le courant continu, quant à lui, circule toujours dans le même sens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *