L’éclairage et la couleur

éclairage et lumière

éclairage et lumière

Vous l’avez probablement remarqué, le type d’éclairage change sensiblement la couleur des murs. Par exemple, ils sembleront plus foncés le soir, sous un éclairage au tungstène, que le jour lorsque le soleil entre à pleine fenêtre. Il est important de tenir compte de ce phénomène, que l’on nomme métamérisme, lorsque vous choisissez une nouvelle couleur pour vos murs.

Les conditions de lumière

Le premier principe à ne jamais oublier est que la peinture appliquée sur une grande surface paraît toujours plus foncée qu’elle ne l’est sur un petit échantillon vu de près. De plus, toute couleur est modifiée par les objets avoisinants qui déteignent visuellement sur elle: les tapis, les tentures et même la végétation extérieure. Voilà autant de facteurs qui affecteront votre perception de la couleur.

Pour choisir les bonnes couleurs, assurez-vous de recréer les mêmes conditions de lumière qui prévaudront lorsque les couleurs seront appliquées. S’il n’est pas toujours facile de retrouver un éclairage halogène en magasin, prenez le temps de choisir les couleurs à la lumière naturelle. Ou mieux encore, rapportez chez vous les échantillons que vous avez sélectionnés et agencez-les aux éléments de votre décor.

Les éclairages peuvent changer radicalement les couleurs et jouer de mauvais tours. Ils devraient donc être installés en tout premier lieu lors de vos projets de décoration, de façon à ce que vous puissiez vous assurer que les tissus, les papiers peints, les couleurs des tableaux et des tapis s’accordent. L’éclairage influencera les couleurs appliquées sur les murs. Il vaut donc mieux connaître à l’avance les effets que les différents types d’éclairage produiront.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *