Optimiser la liaison équipotentielle

liaison équipotentielle

liaison équipotentielle

La liaison équipotentielle permet, en reliant entre elles les masses métalliques des conduits, appareils, huisseries etc. de limiter la différence de potentiel des éléments conducteurs et éviter ainsi tout risques d’électrisation. La liaison équipotentielle « principale » relie entre eux et à la terre les conduits et réseaux d’eau et de chauffage de la maison. La liaison équipotentielle « locale » est installée dans les salles d’eau et relie tous les éléments conducteurs à la terre. Les liaisons équipotentielles sont réalisées avec des conducteurs de protection de couleur vert-jaune ou en cuivre nu.

“Potentiel”

Grandeur définissant l’état électrique d’un corps conducteur. La différence entre deux potentiels est la tension, voir liaison équipotentielle.

Terre

La mise à la terre est réalisée par des conducteurs recouverts d’un isolant de couleur vert et jaune ou en fils nus dans certains cas. Elle consiste à relier les masses métalliques des appareils électriques à une prise de terre effectuée soit par un piquet vertical, soit par une boucle à fond de fouille, soit par un conducteur en tranchée. Cette mise à la terre permet d’orienter les fuites de courant vers la terre sans danger. De plus, en cas de fuite de courant, le dispositif différentiel assure la mise hors tension de l’installation électrique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *